Examen oral d'évaluation : De quoi s’agit-il ?

La « troisième voie » est réservée aux candidats qui disposent d’au moins 20 années d’expérience professionnelle dans le domaine juridique.

Attention : le nombre de personnes pouvant accéder à la magistrature par cette voie est limité (cf. art. 187ter, 191ter et 194ter C. jud.). Dans plusieurs ressorts, compte tenu des quotas actuellement en vigueur, les lauréats de cet examen ne pourront être nommés à la fonction de juge de paix ou de juge au tribunal de police.