Une amélioration continue du processus de sélection des candidats chefs de corps

Dans un souci constant d’améliorer les processus de sélection des magistrats et de professionnaliser plus encore le recrutement des chefs de corps, le Conseil supérieur de la Justice a pris différentes mesures.

Il s’agit entre autres d’affiner les tests à proposer aux candidats à une fonction de chef de corps afin de s’assurer non seulement qu’ils disposent d’une excellente maîtrise des principes modernes de management d’une organisation mais  aussi qu’ils soient capables de mettre en œuvre un plan de gestion au niveau de sa dimension humaine.

Les Commissions de nomination et de désignation procéderont désormais à  une analyse des plans de gestion  déposés  par les candidats chef de corps et du document  intitulé « Bilan et perspectives » qui devra être communiqué  par le candidat à son renouvellement  au travers du prisme du modèle de contrôle interne INTOSAI .

Seront également mis en place des tests psychologiques et des exercices de mise en situation  visant à s’assurer que le candidat chef de corps est à même, de par sa personnalité, de gérer une entité judiciaire d'une manière respectueuse des membres de cette organisation et  en suscitant   leur motivation.