Réaménagement du paysage judiciaire : le Conseil Supérieur de la Justice présente les chefs de corps des nouveaux arrondissements judiciaires.

Le 1er avril 2014, les 27 arrondissements judiciaires que nous connaissions jusqu’alors ont disparu pour n’en former désormais plus que 12. Les nouveaux arrondissements sont organisés sur la base des limites territoriales des provinces tout en tenant compte des spécificités de Bruxelles et d’Eupen.

Le réaménagement de l’organisation judiciaire n’est pas seulement territorial mais également organisationnel et attribue une large autonomie sur le plan des moyens et du personnel à ces nouveaux arrondissements judiciaires. Dans ce contexte, les chefs de corps de la magistrature assise (présidents du tribunal de première instance, du tribunal du travail et du tribunal du commerce) et du parquet (procureur du Roi et auditeur du travail) sont appelés à jouer au sein de chaque arrondissement un rôle clef dans la politique et la gestion qui y seront menées.

Présenter les candidats les plus compétents pour exercer ces nouvelles fonctions et mettre en œuvre la décentralisation de l’organisation judiciaire constitue une tâche essentielle des commissions de nomination et de désignation du Conseil supérieur de la Justice.

Vous trouverez, sous le titre Activité récente, les présentations aux places vacantes de chef de corps de ces nouveaux arrondissements judiciaires qui ont été faites par le Conseil supérieur de la Justice.