La Justice de demain a besoin de vous dès aujourd’hui !

Vous êtes un excellent juriste ? La Justice vous passionne ? Vous avez le sens des responsabilités, celui de la collégialité ? L’empathie vous caractérise ? Vous avez envie de défis humains et intellectuels ? Avez-vous pensé à une carrière dans la magistrature ?

Un appel à participer au concours d’accès au stage judiciaire est paru ce 5 septembre au Moniteur belge. Cet examen s’adresse à tous les juristes et est déjà accessible aux jeunes juristes ayant peu d’expérience professionnelle.

En cas de réussite du concours, le stagiaire entamera un stage de deux ans qu’il effectuera au parquet, au siège mais aussi en prison, au greffe, à la police…. Il pourra par la suite être nommé magistrat.

Le Conseil supérieur de la Justice est en charge de l’organisation de cet examen et joue un rôle important en matière de sélection des candidats magistrats. 

Depuis 2013, le concours met davantage l’accent sur les capacités d’un candidat magistrat plutôt que sur ses seules connaissances. La capacité de raisonnement juridique des candidats est notamment évaluée. Les candidats analysent un « casus » et, en tenant compte de l’ensemble des éléments propres à ce cas pratique, proposent ensuite une solution juridiquement correcte, offrant aussi une solution socialement efficace. Dans la solution (juridique) qu’ils proposent, les candidats doivent donc prendre en considération le contexte social spécifique mais également plus général dans lequel s’inscrit le « casus » qui leur est soumis. 

Les lauréats de l’épreuve écrite font l’objet d’un « screening » psychologique et participent à une épreuve orale. Plus encore qu’auparavant, le jury de cette année attachera une grande d’importance au style de communication des candidats. Il est attendu d’eux qu’ils s’expriment clairement, de manière intelligible et compréhensible, tant oralement que par écrit.

L’épreuve écrite se déroulera le 2 décembre. L’épreuve orale début 2018. 

Le Conseil supérieur de la Justice encourage toute personne qui envisage d’entamer, au sein de la magistrature, une carrière permettant de s’impliquer au service de la société. La pyramide des âges et de nombreux départs à la retraite dans un futur proche imposent, dès à présent, un renouvellement. N’hésitez plus et inscrivez-vous avant le 5 octobre 2017. 

Vous trouverez toutes les informations au sujet de l’examen sur le site.