Bientôt un juge de l’application des peines pour les condamnés à moins de trois ans ? Pas de précipitation !

Le CSJ, entendu par la Commission Justice de la Chambre ce mercredi 20 mars 2019, plaide pour une réforme réfléchie, étayée et cohérente de l’exécution des peines.

Le Conseil supérieur rappelle les conséquences potentiellement désastreuses d’une précipitation et les risques manifestes de surpopulation carcérale.

Vous trouverez le texte de l’intervention devant la Commission Justice ici.