Rapport sur le fonctionnement général de l’ordre judiciaire - Années 2004 et 2005

Rapports

Les rapports de fonctionnement révèlent que les moyens informatiques sont encore trop peu utilisés de manière professionnelle.

A chaque niveau de l’organisation judiciaire, il existe des structures de concertation interne, horizontale, verticale et externe. Toutefois, il semble y avoir des différences sur le plan de l’organisation de ces organes de concertation formelle ou non.

Le CSJ constate également que la majeure partie des instances n’utilisent pas d’instrument pour mesurer la charge de travail des magistrats et qu'en ce qui concerne les statistiques, les attentes restent importantes.