Communiqué de presse: Le Conseil supérieur de la Justice choqué par les événements dramatiques qui viennent d’endeuiller la justice

Le Conseil supérieur de la Justice est particulièrement choqué par les événements dramatiques qui viennent d’endeuiller la justice de notre pays.

Les premières pensées du CSJ vont aux victimes et à leurs proches auxquelles il présente ses plus sincères condoléances.

S’en prendre avec violence à un juge de paix et à un greffier est particulièrement choquant car le juge de paix est tout spécialement le juge qui règle les problèmes de la vie quotidienne des gens.

Pour le CSJ, ces événements posent la question de la sécurité des personnes dans les bâtiments judiciaires en général et dans les salles d’audience en particulier.

Le CSJ demande qu’une réflexion soit poursuivie sur cette question en prenant en compte à la fois les objectifs de sécurité pour les magistrats, le personnel judiciaire, les avocats et les justiciables, et à la fois, le souci de maintenir les palais de justice comme lieux accessibles où la justice est rendue publiquement et en toute transparence.

Le CSJ s’associe à la réunion organisée ce jour dans la salle des pas perdus du Palais de Justice de Bruxelles, en hommage aux victimes.