Communiqué de presse : Audit du parquet de Namur : Oui, la Justice évolue !

La Commission d’avis et d’enquête réunie du Conseil supérieur de la Justice vient de boucler son rapport sur l’audit du changement réalisé au sein du Parquet de Namur. Il est le résultat de plusieurs semaines de travail sur le terrain, d’analyses et de plus d’une cinquantaine d’interview. Il a été mené dans le contexte difficile de la fermeture du palais de justice de Namur.

Début 2018, toute la chaine pénale a été transférée à Namur tandis que la division de Dinant s’est spécialisée en matière de roulage. L’audit, effectué à la demande expresse du Procureur du Roi Vincent Macq, offre un regard extérieur et critique sur la manière dont les changements et la réorganisation des divisions de Namur et Dinant en pôles de compétence ont été pensés et menés.

Le CSJ y souligne la volonté du Procureur du Roi de faire bouger les lignes et l’implication des magistrats et du personnel. Il pointe cependant une approche intuitive et empirique ainsi que le manque de données ex-ante et ex-post permettant d’apprécier objectivement si les objectifs évoqués pour cette réorganisation ont été réellement atteints.

A l’heure où l’on tend vers une justice sans cesse plus efficace, les défis à relever par les magistrats chefs de corps sont immenses. Tous n’ont cependant pas nécessairement dans leur ADN le management et très peu d’aides extérieures leur sont proposées pour les accompagner. En menant ce genre d’audit, le CSJ espère, par ses constats et propositions d’amélioration, aider d’autres entités judiciaires du Royaume à oser les changements susceptibles d’améliorer le fonctionnement de la Justice.

Le rapport complet est disponible ici :

http://www.csj.be/sites/default/files/press_publications/190916_rapport_audit_parquet_namur.pdf