Communiqué concernant la situation en Turquie

Le Conseil supérieur de la Justice souhaite exprimer sa vive préoccupation concernant un certain nombre de nouvelles parues dans les médias. Selon ces informations, en Turquie, quelques heures seulement après la tentative de coup d’état, un mandat d’arrêt a été lancé à l’encontre de 2.745 juges et procureurs, dont un certain nombre sont membres du Conseil supérieur turque des Juges et des Procureurs. Un grand nombre d’entre eux auraient entre-temps aussi été arrêtés effectivement. 

Ces 2.745 juges et procureurs auraient aussi été suspendus ou révoqués.

Le Conseil supérieur se renseigne auprès du ministre de la Justice et du ministre des Affaires étrangères pour savoir si ces communiqués de presse peuvent être confirmés et pour savoir ce qui s’est passé au juste.

Le Conseil supérieur vérifie également quelles sont les initiatives qui sont prises par le gouvernement afin de veiller au respect des principes de l’État de droit en Turquie suite aux événements de ces derniers jours. 

Le Conseil supérieur va continuer à suivre la situation de près.